a-pas-de-loo - Page 4

  • nouveautés dressing 2013

     Mes adorables amies me connaissent tellement bien qu'elles m'ont offert pour mon anniversaire une ravissante robe baby doll en soie, très couture je trouve. Elle est beige fumée, manches ballon (what else ?), avec un empiècement beige plus clair en bas et des liserés noirs aux manches et en bas également. J'aime beaucoup la porter "décalée" avec de la grosse maille, comme des collants en laine ou mon gros gilet en laine Zara Man.

     

    soie.JPGRobe en soie Bel Air portée avec un sous-pull American Vintage, des collants en laine Phildar et des escarpins jonak

    Lors de la glam'rencontre dans le Marais en Septembre, j'ai craqué sur un pull sans manche en cachemire noir, avec de jolies fronces au col. J'aime beaucoup le porter avec ma dernière acquisition Bel Air, la parfaite chemise blanche incontournable dans un dressing d'executive woman (ben quoi ?), avec des détails tendance tout de même : un joli plastron plissé et des manches extra-longues.

    Sophie aussi aime bien cette petite marque, elle a craqué sur un ravissant pantalon XXL noir, très classe, très masculin-féminin, très hiver 2013-2014 quoi ! ;-) 

    Avec Amy, nous l'avons également poussé à acheter cette robe-tunique grise, si craquante avec ses détails travaillés : les jolies poches, et des jolis boutons là aussi (oui je sais ça vire à l'obsession) !

     

  • les branchées de Bel Air

    e crois que je ne vous ai pas encore vraiment parlé de mon addiction pour la petite marque française Bel Air (ben oui vous croyiez tout de même pas que j'allais vous parler de Will Smith hein ?). De toutes les petites marques branchées du moment, Maje, Sandro, Les Petites, Manoush etc, c'est ma préférée, je trouve les prix "raisonnables" et les collections vraiment originales, assez girly tout en restant sobre, et parfois même rock. Voici mes pièces fétiches :

    Ma première vraie rencontre avec Bel Air s'est faite dans un magasin branchouille de Bastia, oui oui souvenez-vous Bastia c'est top branchouille ! J'ai donc craqué au printemps dernier sur une blouse en soie grise à pois blancs, manches ballon bien sûr, avec un discret plastron ton sur ton et des petits boutons nacrés. Alors là c'est facile, c'est la combinaison infernale pour moi : pois + manches ballon + plastron + jolis boutons, tout ce que j'aime dans un vêtement !

    bel air.JPGBlouse Bel Air portée sur un sous-pull Petit Bateau, avec une jupe boule Comptoir des Cotonniers, une ceinture en cuir tressé Esprit, des collants opaques Phildar et des bottes en cuir "Italiennes"

    Ensuite j'ai craqué pendant les solde d'été pour un "top de petite fille obèse" gris clair à fines rayures dorées, petits boutons recouverts de tissu, à fines bretelles règlables, ce qui permet de le porter plutôt en tunique ou en blouse courte et ample



    Blouse Bel Air portée sur un sous-pull Petit Bateau, avec un short en jean brut Sisley, des collants opaques Phildar, des chaussettes hautes Mango et des bottes plates en cuir Isabel Marant

     

  • pantalons XXL, les jeans flare ou pattes d'éph : tendance des pantalons larges

     Non ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous parler d'une certaine chaîne de télévision "pour adultes", mais plutôt de la tendance des pantalons larges, qui n'a pas pu vous échapper cette saison. Et oui le slim est, paraît-il, out, et les pantalons XXL, les jeans "flare" ou pattes d'éph ont envahi nos boutiques préférées.

    Je dois avouer que je me sens bien en pantalon large (c'est plus confortable qu'un slim quand même !), je trouve ça assez chic, et donc j'en ai quelques-uns dans mon dressing, des anciens que j'ai ressorti, et des plus récents bien sûr !

    J'ai par exemple donné une seconde vie à mon pantalon "de voyage", un pantalon large Zara très agréable que je portais surtout pour des longs trajets en voiture avec des Converse. J'ai eu la bonne idée de l'essayer avec des talons et un haut plus ajusté.

    Ensuite je reporte également avec plaisir un pantalon à rayures Mango, j'aime bien l'harmoniser avec du beige et du marron, et je le porte beaucoup l'été, avec des mules à patin assez "Chloesques" (on peut toujours rêver).

    lolita.JPGPantalon Mango porté avec une blouse Lolita Lempicka pour Etam, un gilet long Zara et des bottes Comptoir des Cotonniers

    Lors de la virée à Cannes entre filles, j'ai trouvé le parfait jean flare brut. La toile est ni trop souple ni trop raide, la longueur parfaite en lui faisant un petit revers (je suis une traumatisée des ourlets), et la couleur vraiment brute, très chic je trouve.


    Last but not least, j'ai trouvé la perle des pantalons XXL à Comptoir des Cotonniers (what else ?), en flanelle grise, le pantalon à avoir absolument dans sa garde-robe, parfait pour des rendez-vous boulot très importants, des présentations, mais aussi pour un rendez-vous amoureux pour jouer la carte du masculin-féminin chic. Vous l'aurez compris, j'en suis raide dingue ! 

     

  • Repas de Noël Corse

     

    Je suis d'origine Corse, je vais donc vous parler de ce que l'on mange à Noël en Corse. Ici, point de dinde ou de chapon, la viande-reine de Noël c'est le cabri (le petit de la chèvre, ne confondez pas), une viande proche de l'agneau, mais un peu plus "forte", presque "gibier".

    Outre ses abats (pas de grimace de dégoût s'il vous plaît !), que nous mangeons cuisinés au vin rouge (plat traditionnel appelé "curradella"), nous mangeons le cabri entier grillé au four, simplement assaisoné d'aromates, d'ail et de vin rouge également. Nous le servons accompagné de sa "pulenda", une préparation à base de farine de châtaignes (la base de l'alimentation Corse !) : c'est un plat très simple mais assez long à faire, sur le feu, il faut mélanger sans cesse avec un bâton en bois la farine mélangée à de l'eau et du sel. Cela forme une substance assez épaisse, mais si fondante dans la bouche, qui se marie parfaitement au goût prononcé du cabri.

    Et évidemment, le repas se termine par des clémentines Corses ! Et surtout ne pas oublier d'en laisser pour le Père Noël au pied du sapin, et oui il a faim le pauvre après sa tournée ! ;-)

    pulenda.JPG

    La "pulenda", saupoudrée de farine de chataîgnes, prête à être dégustée

    Et les clémentines !

     

  • une bûche de Noël chocolat-poire

    En plus des cadeaux, ce qu'il y a de bien à Noël, c'est qu'en général on mange bien ! Et oui, on a tous des recettes préférées, qui souvent viennent de notre région ou des habitudes de notre famille.

    Pour ma part, outre les traditionnels foie gras, saumon fumé, gratinée de Saint Jacques, j'ai une petite recette que j'aime tout particulièrement : une bûche de Noël chocolat-poire. En fait c'est moi qui la prépare, je compte bien en faire une cette année encore. J'aime beaucoup cuisiner pour ceux que j'aime, alors m'occuper de la bûche de Noël, c'est vraiment un honneur et un très grand plaisir. La recette est simple, pour faire le biscuit de la bûche, on part sur la base d'un biscuit roulé :

            - 150g de sucre en poudre

            - 100g de farine

            - 4 oeufs

    buche-noel.JPGMélanger les jaunes d'oeufs et le sucre dans un saladier (au bain-marie), jusqu'à obtention d'un ruban.

    Battre les oeufs en neige bien ferme.

    Incorporer dans ce mélange un peu de vanille liquide, puis rajouter les blancs délicatement.

    Etaler le tout sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé beurré.

    Pour la garniture de la bûche :

            - 200g de chocolat noir pâtissier

            - 1 boîte de poires au sirop

    Faire fondre le chocolat puis l'étaler sur le biscuit roulé (mais pas encore roulé) et y ajouter les poires découpées en petits morceau.

    Mmmmhhhhh un vrai régal ! Pas de photo de la bûche encore, mais pour compenser, une petite image des 2 saveurs principales...